[session : D782CC70-987D-454B-8543-CEC9C7E04445]
23/01/2021 15:39
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Education  
     
Stratégie
Enseignment publique
Enseignment technique et Professionnelle
Enseignement Universitaire

 

ENSEIGNEMENT TECHNIQUE : Démarrage des examens  

Les examens de l'enseignement technique et professionnel pour le brevet de technicien (BT) et le brevet d'enseignement professionnel (BEP) ont débuté, lundi, au niveau des établissements techniques à Nouakchott, Nouadhibou et Boghé.
Les 1199 étudiants dont 785 postulants au BT (niveau Baccalauréat + 2 ans) et 414 au BEP (brevet + 2 ans) et le corps enseignant chargé de surveiller le déroulement des épreuves (compétences) étaient au rendez vous pour entamer l'opération conformément au calendrier établi par les services compétents du ministère de l'Emploi, de l'Insertion et de la Formation professionnelle.
Coumba Bakary Coulibaly, de la filière bureautique au lycée de formation technique et professionnelle commerciale de Nouakchott, absorbée apparemment par le sujet, a indiqué au reporter de l'AMI que l'épreuve est difficile, même si elle correspond au programme dispensé durant la formation.
Au niveau des professeurs, les conditions réunies pour le bon déroulement des examens constituent une source de satisfaction. M. Mohamed Ould Mohamed Saleck, professeur de bureautique dans le même lycée, a affirmé que l'examen se déroule plutôt dans la sérénité.
«Aucun incident, de quelque nature que se soit, ne s'est produit jusqu'à présent», a-t-il dit. Il a profité
de cette opportunité pour déplorer les difficultés d'accès à la prime de technicité pour les professeurs et précisé, néanmoins, que leurs conditions sont acceptables.
Le chef du service des examens, M. Moctar Ould Sid'Ahmed, a indiqué que le département de la formation professionnelle a pris les dispositions nécessaires pour le bon déroulement des examens, tant au niveau de la mobilisation des professeurs qu'au niveau du choix des épreuves correspondantes aux programmes dispensés durant la formation. Au sujet des politiques d'enseignement technique et professionnel adoptées par notre pays, M. Ould Sid'Ahmed a dit- que la tendance est, aujourd'hui, à la généralisation de l'approche par compétence (APC) au niveau de tous les établissements, en vue de rendre la formation compatible avec les besoins du marché du travail.
La nouvelle option, a-t-il ajouté, porte également sur le renforcement des liens entre les structures de formation et les entreprises pour abou¬tir à une insertion plus ou moins garantie des sortants des écoles techniques et professionnelles.
Le lycée de formation technique et professionnelle de Nouakchott a été choisi pour assurer la phase pi¬lote de l'APC.
Ainsi, cet établissement, qui com¬prenait seulement les filières de comptabilité et bureautique, assure actuellement la formation dans de nouvelles spécialités aussi importantes que l'infographie, la vente et la réparation du matériel informatique, l'agence de voyage et l'hôtellerie.
Le directeur du lycée commercial, M. Cheikh Abdallahi Ould Baba, a indiqué à l'AMI que l'approche par compétence a donné de bons résultats au niveau de son établissement dans la mesure où 162 étudiants, dans différentes spécialités, participent aujourd'hui aux examens.
Mieux encore, dira le directeur, ces étudiants ont suivi des stages dans des entreprises qui ont, toutes, apprécié leur travail et exprimé le désir de les embaucher à leur sortie.
Concernant le déroulement des examens au niveau du centre du lycée commercial, M. Ould Baba a dit que tout se passe bien, étant donné qu'il n'y a pas eu pratiquement d'absents parmi les professeurs et les élèves.
Il est à noter, qu'une délégation du département, conduite par le secrétaire général du ministère M. Bâ Hamady Housseinou et comprenant le directeur de la formation technique et professionnelle, M. Sidi Mohamed Ould Cheikh, a visité les centres de Nouakchott pour s'assurer du bon déroulement des examens.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 19566009
Nombre de visiteur en ligne : 354

Powered By: MajorSystems